Toiture végétale : pour ou contre ? Nous vous aidons à prendre une décision

La toiture végétale : un phénomène de mode ?

La presse évoque souvent les toits verts ou végétaux. Ces toitures recouvertes d’herbes et de plantes sont, en effet, de plus en plus répandues. Est-ce un phénomène de mode ? Pas vraiment, puisqu’on en trouvait déjà sept siècles avant J.-C., à Babylone, et qu’elles sont présentes depuis des siècles dans les pays du nord de l’Europe. Ce type de toiture permet de protéger les maisons du froid et des intempéries. De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce un choix judicieux pour votre maison ?

Différents types de toitures végétales

Une toiture végétale remplace un toit classique par de la végétation. Répandu chez nos voisins allemands, ce concept de toiture écologique et esthétique recouvre plusieurs réalités : il existe trois types de toitures végétales, dont voici les caractéristiques principales.

Toiture végétale extensive

  • Plantes à végétation extensive : plantes vivaces, mousse, sédums
  • Accès au toit inexistant ou limité
  • Ce type de toiture est envisageable dans le cadre d’une rénovation
  • Entretien réduit
  • Le support de la pente du toit doit être de 2 à 70 % (1° à 35°)
  • Le substrat est d’épaisseur faible (entre 30 et 100 kg/m²)
  • Contrôle biannuel nécessaire afin de vérifier les évacuations pluviales et le drainage
  • Allure moins esthétique en hiver

Toiture végétale semi-extensive

  • Choix des plantes limité
  • Bonne accessibilité du toit
  • L’entretien consiste à tailler et éliminer les déchets plusieurs fois par an.
  • Inutile de l’arroser : ce type de toiture supporte de longues périodes de sécheresse
  • Le support de pente doit être compris entre 2 et 58 % (1° à 30°)
  • Compromis entre une toiture extensive et intensive

Toiture végétale intensive

  • Choix quasi illimité de plantes (gazon, arbustes, fleurs)
  • Bonne accessibilité du toit
  • Entretien similaire à celui d’un jardin (on parle de jardin suspendu)
  • Arrosage fréquent nécessaire
  • Le support de pente doit être compris entre 2 et 10 % (1° à 6°)
  • Très bon isolant

Half-intensief groendak met grassen

Avantages d’une toiture végétale

Une maison qui dispose d’une toiture végétale bénéficie de nombreux avantages :

Isolation thermique

Un toit vert offre une meilleure isolation thermique que les tuiles ou les ardoises, ce qui augmente le confort de l’habitation tant en hiver qu’en été. Une toiture traditionnelle peut atteindre des températures extrêmes allant de moins 20 à 80 °C. Une toiture végétale se maintient elle autour de 15 °C maximum, ce qui permet des économies de climatisation en été.

Durée de vie

La limitation des chocs thermiques permet une durée de vie des toitures végétales deux fois supérieure à celle d’un toit bitumé. L’étanchéité est également accrue.

Isolation acoustique

La toiture végétale atténue les nuisances sonores extérieures comme le trafic aérien ou les bruits de la ville. L’épaisseur de la couche de substrat joue un rôle dans l’efficacité de l’isolation.

Esthétique

Une toiture verte apporte une plus- value esthétique à votre habitation. Au lieu d’un traditionnel toit de tuiles, c’est un véritable jardin qui s’offre à la vue.

Écologique

Une toiture végétale joue un rôle positif pour la biodiversité. De plus, les plantes et arbustes absorbent le dioxyde de carbone et produisent de l’oxygène. Ils filtrent également les poussières.

Sedumplanten op een groendak

Inconvénients d’une toiture végétale

Les qualités indéniables d’une toiture végétale ne doivent pas vous faire perdre de vue certains inconvénients pouvant être réellement rédhibitoires pour certains propriétaires. En la matière, un certain réalisme s’impose.

Entretien

Selon le type de toiture végétale choisi, l’entretien peut varier d’un contrôle biannuel à un entretien comparable à celui d’un jardin. Un élément à considérer sérieusement si vous disposez de peu de temps libre. De plus, il faut envisager un accès facilité au toit pour réaliser cet entretien.

Risques en cas de fissure

La détection des fuite et fissures sous la couche de substrat peut être problématique. Il s’agit d’un travail professionnel coûteux. Une excellente préparation est nécessaire lors de l’installation d’une toiture végétale. Bien entendu, l’étanchéité doit être parfaite.