Acheter un terrain

À quoi faut-il être attentif lors de l’achat d’un terrain à bâtir ?

Certains éléments sont cruciaux lors de la sélection d’un terrain à bâtir :

Prescriptions urbanistiques : À quelles impositions la future maison doit-elle satisfaire ? Si vous voulez une maison moderne et sobre avec un toit plat, mais que les prescriptions urbanistiques exigent un toit pointu avec une certaine hauteur de corniche, il vaut mieux le savoir à l’avance ! Vous pouvez demander ces prescriptions urbanistiques auprès du vendeur et/ou de la commune.

Qualité du sol : Une étude de sol s’impose avant de construire. Celle-ci vise à déterminer la capacité portante du sol et ne doit pas être confondue avec l’attestation du sol que vous recevez lors de l’achat du terrain et qui porte uniquement sur les données connues au sujet d’une éventuelle pollution du sol par exemple. 
L’étude de sol permet de déterminer la qualité du sol du terrain, celle-ci a un gros impact sur la réalisation technique d’une maison et donc sur le budget: le type de fondations nécessaires, la possibilité de prévoir une cave…

Orientation : quelle est l’orientation du jardin ? Cet élément sera important lors de la conception de votre maison afin de faire entrer un maximum de lumière naturelle dans votre intérieur. Ce qui aura également une grande influence sur votre qualité de vie.`

Quels sont les coûts associés à l’achat d’un terrain à bâtir ?

Lors de l’achat du terrain vous devez tenir compte de frais complémentaires qui s’ajoutent au prix de celui-ci :

  • Droits d’enregistrement et frais notariés : environ 15 % du prix de votre terrain
  • Essais de sol  : +/- 600 € (les essais de sol détermineront la portance du sol et donc le type de fondations nécessaires pour la stabilité du bâtiment)
  • Bornage : environ  600 €.

Combien coûte un terrain à bâtir ?

Le prix d’un terrain à bâtir dépend de nombreux éléments. Sa situation est le facteur principal : le terrain est-il situé dans un centre urbain ou à la campagne ? Se trouve-t-il également près de grandes voies d’accès, d’écoles, de magasins ? Dans ce cas, les prix peuvent être plus élevés. L’orientation est également importante. De nombreuses personnes veulent un jardin orienté plein sud, ce qui rend ces parcelles plus chères.

Bien entendu, la superficie influence également le prix. Pour vous aider, voici les moyennes de 2013 :

  • Le prix moyen par m2 en Flandre est de 175,29 €/m2
  • Le prix moyen par m2 à Bruxelles est de 582,83 €/m2
  • Le prix moyen par m2 en Wallonie est de 50,79 €/m2