Architecte-constructeur ou clé-sur-porte : quelle formule est la plus avantageuse ?

Un architecte-constructeur franchit une étape supplémentaire par rapport à un architecte. La formule, souvent décrite comme une alternative pour le clé-sur-porte, présente en effet beaucoup de similitudes avec le concept du clé-sur-porte. Pourtant, on trouve certaines différences, que nous allons explorer plus en détail.

La loi Breyne

Dans les deux formules, le plus grand dénominateur commun est que vous confiez la plus grosse partie de votre projet de construction à un tiers. Soit à une entreprise clé-sur-porte qui dispose d’une équipe de conseillers en construction et d’ouvriers du bâtiment professionnels (ou de contrats avec des sous-traitants). Ou bien à un architecte-constructeur qui collabore avec plusieurs entrepreneurs et fournisseurs. Mais où se situe la différence ? En premier lieu, puisque vous optez pour le concept clé-sur-porte avec un seul contrat de construction, vous pouvez bénéficier de la loi Breyne. Cette loi stipule que le prix total doit être défini avant le début des travaux et que le chef de chantier est responsable des dommages graves et visibles pendant 10 ans. En outre, l’acompte, les factures intermédiaires et la date d’achèvement doivent aussi être fixés.

Consultez toutes les conditions de la loi Breyne.

Dans le cas d’une construction clé-sur-porte, l’entrepreneur prend la responsabilité du chantier, tandis qu’avec un architecte-constructeur, la responsabilité est partagée entre plusieurs corps de métier avec lesquels vous avez signé un contrat (électricien, plombier, charpentier, etc.). L’architecte est chargé de la supervision des travaux et son travail est couvert par une garantie, mais celle-ci est limitée. Ainsi, le prix de construction et la période des travaux ne font pas partie du contrat. Si ceux-ci sont dépassés, l’assurance intervient pour vous. Dans le cas de contrats avec des corps de métier multiples, la loi Breyne n’est pas d’application.

L’indépendance de l’architecte

Si vous souhaitez construire une maison en Belgique, vous êtes obligé par la loi de faire appel à un architecte pour établir les plans. Contrairement aux idées reçues, même dans une construction clé-sur-porte, vous pouvez faire appel à l’architecte de votre choix. Ainsi, chez Blavier, un contrat indépendant est toujours établi entre l’architecte et l’acheteur. L’architecte n’a donc pas de liens contractuels avec l’entreprise clé-sur-porte et peut mener la supervision du chantier en toute indépendance. Tout bénéfice pour vous et votre construction!