Beni Dejaive et Martine Felingue témoignent de leur expérience avec Maisons Blavier, Wanze (Liège)

Nous nous retrouvons, un samedi matin, chez Beni (49) et Martine (52) Dejaive-Felingue à Wanze. Ils ont construit leur nouvelle demeure clé sur porte dans un nouveau et très beau lotissement. Nous sommes curieux de savoir pourquoi ils ont construit avec Blavier et comment ils ont vécu la période de construction. Et comment se sentent-ils dans leur nouvelle demeure ? 

Pour nous, explique Beni Dejaive, la construction clé-sur-porte était une évidence. Je suis à l’étranger toute la semaine, je ne suis donc pas disponible pour exécuter ou coordonner les travaux moi-même. Nous avions demandé un catalogue de Maisons Blavier via internet, et nous sommes tombés amoureux tous les deux d’un modèle de maisons dans le catalogue. Lors d’une visite à un salon de construction à Herve, nous sommes tombés sur un très bon conseiller de Blavier. Nous avons eu des explications claires, il nous a orientés vers un architecte, vers un banquier… Il nous a vraiment épaulés. On se sentait soutenu, et c’est important quand on construit sa première maison. Il nous a même aidés quand on avait des petits soucis avec le terrain. C’était nickel. 

Cela fait déjà plus d’un mois que nous avons emménagé dans notre maison, et nous en sommes très fiers ! Les corps de métiers qui sont intervenus ont livré un travail de haute qualité ! Le maçon ? Impeccable ! Le plafonnage ? Magnifique ! Le carreleur ? Même chose… Le rejointoyeur est même venu un dimanche matin pour nous montrer les différentes possibilités ! Il y a juste l’électricien dont nous ne sommes pas contents du tout et surtout de sa manière de communiquer… 

Ce que nous avons regretté également, c’est de ne pas avoir été mis au courant automatiquement des dates d’intervention des différents corps de métier. Mais je préfère avoir eu quelques soucis à ce niveau et avoir choisi Blavier, parce qu’au niveau qualité-prix, il n’y a pas photo! Nous sommes vraiment plus que satisfaits ! 

Vous conseilleriez Maisons Blavier à vos amis ? 
Certainement ! Si on devait réitérer l’expérience, on reprendrait Blavier!