De quelles primes à la construction pouvez-vous bénéficier actuellement ?

À l’heure actuelle, la Région wallonne accorde des primes sur la base de la date des travaux. En ce qui concerne les nouvelles constructions, il s’agit généralement de l’une des dates suivantes :

  • réception provisoire,
  • certificat PEB,
  • facturation ou exécution de travaux spécifiques.

Les primes pour 2014 sont évidemment connues. Toutefois, si vous introduisez votre demande de permis d’urbanisme dans le courant de 2014, les travaux ne seront terminés en principe que l’année prochaine et, pour l’heure, il n’y a encore aucune certitude quant aux primes qui seront accordées en 2015.

Il y a une très forte probabilité que la Wallonie emprunte la même voie que la Flandre  et, par conséquent, applique elle aussi le principe d’une prime basée sur la performance énergétique globale, comme il en est déjà le cas en 2014.

La situation actuelle se présente comme suit :

Pour les nouvelles constructions dont la demande de permis d’urbanisme a été introduite après le 31/08/2011 et le certificat PEB final établi en 2014, une prime de 1 500 € est accordée si le niveau Ew est inférieur ou égal à 65. Celle-ci est majorée de 110 € par unité de Ew supplémentaire, avec un maximum de 5 000 €. Vient s’y ajouter une prime de 1 500 € pour les maisons passives. 

Quelle sera la finalité ?

On s’attend de manière générale à ce que la Région wallonne renforce la norme E. Celle-ci est encore de 80 maximum aujourd’hui mais il y a de fortes chances qu’elle passe prochainement à 65. Les conditions d’obtention de la prime vont probablement être plus strictes aussi, par exemple à partir d’un niveau Ew de 50 ou moins. 

Outre la prime pour la performance énergétique globale, la Région wallonne octroie également d’autres primes pour des points spécifiques comme le test d’étanchéité à l’air. La question est de savoir si cette situation demeurera en 2015.

Qu’en est-il du bonus logement ?

A long terme, une grande incertitude plane encore sur le bonus logement mais, quoiqu’il en soit, vous pouvez encore en profiter en 2014. Le bonus logement a été converti d’un avantage fiscal en une réduction d’impôt mais, sur le plan pratique, rien ne change pour les candidats à la construction qui ont déjà un emprunt ou en contracte un nouveau. À partir de janvier 2015, la déduction fiscale sera fixée à 45 % au lieu du taux d’imposition maximal. Ce principe sera en vigueur tant que le Gouvernement flamand n’élaborera pas un propre système mais la plus grande incertitude règne encore à ce sujet. 

N’oubliez pas votre commune

Des primes sont également accordées au niveau communal. Ne manquez donc pas de vous renseigner au sujet des primes octroyées par votre commune aux nouvelles constructions (pour un boiler solaire par exemple).