Grenier aménagé : à quoi faut-il penser ?

Dans de plus en plus de maisons, le grenier n’est plus un endroit où s’amassent inexorablement les affaires au cours du temps. À l’heure des habitations compactes, il s’agit d’un espace très prisé pour aménager des pièces de vie. Cependant, il vaut mieux respecter certains éléments, afin de tirer le maximum de cet espace précieux. Découvrez notre récapitulatif des étapes à suivre !

Le budget à prévoir

Si vous souhaitez aménager un grenier dans une maison existante, l’état de votre charpente influencera considérablement le budget à prévoir. En moyenne, il faut compter entre 500 et 750 euros par m² pour ce type de travaux. Mais les frais à prévoir peuvent rapidement augmenter, notamment si vous décidez de rehausser la hauteur de l’espace ou si le besoin en isolation est très élevé. Dans le cas d’une nouvelle construction, la situation est bien entendu beaucoup moins complexe, car l’architecte tiendra compte de vos desiderata dans l’ébauche du plan global de la maison.

Le plan et le volume sous combles

Le dessin du plan constitue une première étape indispensable pour la conception de votre grenier aménagé. Dans celui-ci, on retrouve l’emplacement de l’escalier, des cloisons et des portes. Un tel plan vous offre également un aperçu précis du volume sous combles réellement habitable dont vous disposez. Il s’agit de la zone où la hauteur sous versant dépasse 2 mètres. L’espace restant peut servir à la disposition d’armoires de rangement encastrées ou de fauteuils, par exemple.

Les éléments à prendre en compte avant d’aménager un grenierLes équipements et l’accès

Dans votre grenier aménagé, il faut évidemment veiller à disposer de tous les équipements nécessaires, comme l’électricité et le chauffage, voire les canalisations d’eau. Là encore, la tâche se révèle souvent plus ardue – et donc plus coûteuse – dans une maison existante. Au point de vous contraindre à revoir entièrement la fonction de la pièce.

Un autre aspect à envisager est l’accès au grenier. Si vous disposez actuellement d’une trappe ou d’un escalier en colimaçon, il est préférable de le remplacer par un escalier droit. L’emplacement de celui-ci importe beaucoup, car il joue non seulement un rôle sur l’aménagement du grenier, mais aussi sur la disposition de l’étage inférieur. Il s’avère par ailleurs capital de faire attention à la structure du bâtiment – notamment aux poutres et murs porteurs – afin d’éviter tout embarras ultérieur.

Quelle(s) fonction(s) pour votre grenier aménagé ?

Votre grenier peut remplir de multiples fonctions : il peut ainsi faire office de loft, de bureau, d’espace de loisirs, de chambre… L’organisation de cette pièce dépend entièrement de la fonction que vous comptez lui assigner. Pour l’aménagement d’une chambre, vous pouvez ainsi disposer le lit à un endroit plus bas, afin de pouvoir profiter d’un espace plus fonctionnel.

L’apport de lumière

Pour garantir votre confort de vie jusqu’à l’endroit le plus élevé de votre maison, un apport suffisant de lumière naturelle est incontournable. Pour profiter d’un éclairage adéquat, il est conseillé que la surface vitrée corresponde à au moins 1/8e de la superficie au sol. Sachez qu’une fenêtre de toit apporte plus de lumière qu’une lucarne, mais également bien plus de chaleur si elle n’est pas équipée de stores adaptés.