La domotique, un acteur en la demeure

Le domaine de la domotique encadre l’ensemble des techniques et technologies – telles que l’électronique, les automatismes, l’informatique, les télécommunications, le multimédia – utilisées dans les bâtiments afin de rendre ceux-ci plus « intelligents ». Votre maison s’adapte ainsi à votre rythme de vie et à vos habitudes. Elle satisfait vos besoins, vos envies, vous évite les pertes de temps inutiles.
Les utilisateurs sont plus demandeurs de services que de techniques. La domotique passe donc par des services, et surtout des télé-services, proposés à l’habitant pour simplifier sa vie au quotidien.
 
Certains de ces services apportés sont bien connus, mais l’offre est large et de nouvelles fonctions apparaissent tous les jours. Parcourons ensemble les domaines de prédilection de la domotique : 

Le confort

Le concept de confort est propre à chacun et dépend de nombreux paramètres comme l’âge, les habitudes, l’environnement, le milieu social. Le confort, c’est ce qui ne se remarque pas, par opposition à l’inconfort. Une maison intelligente doit donc offrir le moins d’inconfort possible à ses occupants. C’est en ce sens qu’œuvre la domotique.
 
Prenons un exemple : lorsque l’on sort de voiture, il suffit d’un clic sur la commande pour verrouiller les portes, rabattre les rétroviseurs et enclencher l’alarme. Et bien la domotique offre un niveau de confort équivalent, et plus encore, étant donné le nombre de fonctions d’une maison. La centralisation des commandes est le fondement du système. Les appareils mis en réseau peuvent se déclencher ou se mettre en veille simplement en appuyant sur une touche. Tout est, pour ainsi dire, imaginable car le système est extrêmement flexible.
 
La domotique représente un investissement supplémentaire, certes, mais permet une meilleure gestion de l’énergie, et donc un amortissement à moyen terme (environs 6 ans pour une maison classique). Grâce à la domotique, vous pouvez aisément utiliser l’énergie parcimonieusement tout en conservant un niveau de confort élevé.
 
Le chauffage est le plus grand consommateur d’énergie. Grâce à la domotique, il devient automatique et dynamique, plus besoin de le programmer. Une fonction permet aussi d’ouvrir les volets pour accumuler la chaleur dispensée par le soleil, puis de les fermer lorsqu’il fait suffisamment chaud ou que le gain n’est plus efficace. Couplé aux fonctions de sécurité, le système peut également fermer les volets si un rôdeur approche.
 
Un autre point fort de la domotique est donc la sécurité qu’elle offre. Outre la détection d’intrus déclenchant l’alarme, elle peut photographier ceux-ci, et simuler une présence humaine à l’intérieur du domicile.
Elle peut également détecter fuites de gaz, incendie, dégâts des eaux et prendre les mesures adéquates en fonction des cas.
Un suivi de la santé des occupants peut être mis en place, comme une surveillance des enfants, un système d’appel de détresse, ou des mesures de fonctions vitales, réagissant aux chutes ou malaises.
 
Enfin, la domotique permet de rendre l’habitat « communiquant », c’est-à-dire que les différentes fonctions peuvent être commandées à distance, depuis son GSM par exemple, et surtout, que des informations ou des images peuvent vous être envoyées de la maison en temps réel.
 
La domotique sera un des thèmes de Batibouw 2011. Nous serons présents à ce salon, notre stand Maisons Blavier vous attendra. N’hésitez pas à passer nous voir et vous informer sur notre approche unique de la construction.