La maison presque neutre en énergie : vers un mode de vie plus vert

Les autorités accordent toujours plus d’importance à la gestion de l’énergie. En témoigne la directive européenne qui stipule que toutes les nouvelles constructions devront être presque neutres en énergie dès 2021. Les normes du certificat PEB vont d’ailleurs dans le même sens en Wallonie. A quoi devons-nous nous attendr pour les prochaines années ? La réponse n’est malheureusement pas encore connue, mais les intentions semblent assez claires.

Alors que l’attention se focalisait auparavant sur les économies d’énergie (pensez aux maisons passives), il est fort probable que nous nous dirigeons vers des normes autour de l’étanchéité à l’air et la production d’énergie renouvelable. C’est pourquoi nous nous attardons sur les principes de base de la maison presque neutre en énergie et vous donnons des conseils pratiques pour préparer votre habitation à un futur plus vert.

maison presque neutre en energie

La clé d’une maison presque neutre en énergie : limiter et produire de l’énergie

Une maison presque neutre en énergie est donc une maison qui consomme très peu d’énergie que ce soit pour le chauffage, la ventilation, la production d’eau chaude ou l’air conditionné. L’énergie nécessaire est amenée par des solutions vertes.

Si on parle d’une maison presque neutre en énergie, mieux vaut se poser deux questions :

  1. Comment puis-je limiter les besoins en énergie de ma future maison ?
  2. Comment puis-je produire de manière économique la chaleur et l’électricité nécessaires à mon confort, quel que soit la température extérieure ?

Dans un premier temps, pour réaliser des économies d’énergie, il est nécessaire, pour votre construction, de tenir compte des éléments suivants : 

  1. La conception: compacité, orientation,…
  2. La ventilation: optez pour un bon système de ventilation (C+Evo ou D)
  3. L’isolation: prévoyez assez d’isolation (vous trouverez ici le package isolation standard prévu par Maisons Blavier)
  4. L’étanchéité à l’air: suppression des nœuds thermiques, … 

En second lieu, pour produire de l’énergie de manière autonome, vous avez le choix entre diverses solutions: 

  1. Des panneaux photovoltaïques
  2. Un boiler solaire
  3. Une pompe à chaleur
  4. Une chaudière ou un poêle à pellets 

Dans tous les cas, laissez-vous guider par votre conseiller en construction. Grâce à ses connaissances du marché et son professionnalisme, il pourra vous remettre une offre personnalisée et adaptée à vos souhaits et vos besoins.