Le secret pour préserver la qualité de l’air d’une habitation

Nous passons le plus clair de notre temps dans des espaces fermés. Sans nous en rendre compte, nous inhalons donc de nombreux mètres cubes d’air intérieur. Or, celui-ci n’est pas toujours bénéfique pour la santé. L’air intérieur peut même s’avérer plus pollué que l’air extérieur. Quelles sont les causes de cette pollution ? Et comment y remédier ? Découvrez dans cet article comment préserver la qualité de l’air dans votre habitation.

Comment déterminer la qualité de l’air ?

Vous avez des doutes concernant la qualité de l’air de votre habitation ? Quelques indices pourront vous aider à déterminer si elle est satisfaisante. En effet, un air pollué peut notamment causer des maux de tête, un encombrement des voies respiratoires ou une irritation des yeux et de la peau. Faites donc le test : vous sentez-vous migraineux lorsque vous restez quelque temps dans votre logement ? Vos yeux chatouillent et vous éternuez ? Ou pire, vous montrez des signes de fièvre ? Quittez votre habitation et aérez-la suffisamment pour vérifier si les symptômes s’estompent. Le cas échéant, il est temps d’agir pour assainir l’air intérieur de votre logement !

Les multiples origines de la pollution de l’air

La pollution de l’air peut trouver son origine dans de nombreuses sources. La première est, bien entendu, l’influence de l’air extérieur. Si vous habitez en ville ou à proximité d’un zoning industriel, de nombreuses particules indésirables sont susceptibles de s’infiltrer dans votre habitation. Notez que même si elle est réduite, la pollution extérieure est aussi présente à la campagne.

La cause principale de la détérioration de la qualité de l’air provient toutefois de l’intérieur. Le CO2, produit par la respiration, les moisissures, les composés organiques volatils et les allergènes d’animaux sont tout autant d’exemples d’éléments nuisibles.

Les solutions

Pour restaurer une qualité d’air correcte, plusieurs solutions s’offrent à vous. Nous vous en présentons trois pour vous aider à garantir un climat sain dans votre logement.

Nettoyage régulierUn nettoyage régulier

Cette solution est bien sûr la plus évidente. Un ménage régulier évite toute accumulation de poussière et réduit le risque d’irritation des voies respiratoires. Assurez-vous toutefois de ne pas utiliser trop de produits chimiques qui pourraient s’avérer nocifs pour la santé. Veillez également à laver fréquemment les draps de lit, les oreillers et les couvertures pour éliminer tout reste d’acariens.

Une ventilation efficace

La ventilation est plus qu’indispensable. Elle l’est d’autant plus dans les maisons modernes, qui répondent à des exigences strictes en matière d’isolation et d’étanchéité. Ouvrir la fenêtre quelques minutes par jour ne suffit pas pour garder un taux d’humidité adéquat et assainir l’air ambiant.

Il existe aujourd’hui plusieurs systèmes de ventilation, désignés par les lettres A, B, C et D en fonction du système d’alimentation et d’évacuation (naturel ou mécanique). N’hésitez pas à consulter un expert pour déterminer le système qui s’intègre le mieux dans votre projet.

Réduire ou supprimer la source de pollution

Vous pouvez également entreprendre des actions ciblées avant la construction. Saviez-vous que les sols peuvent émettre des composés organiques volatils (COV) et des phtalates (utilisés pour garantir la flexibilité du PVC) ? Or, ils présentent un risque non négligeable pour la santé. Les COV peuvent aussi être émis par les matériaux de construction, les laques, vernis et les peintures. Il est donc essentiel de choisir des matériaux répondant aux normes européennes de qualité et de sécurité pour ne pas subir de conséquences négatives après quelques années.

Un air sain, dans une maison saine

Vous ne voulez prendre aucun risque lors du choix des matériaux et du système de ventilation ? Faites confiance à un expert. Maisons Blavier vous proposera toujours une solution sur mesure, de qualité et adaptée à votre budget.