Les congés du bâtiment ont-ils un impact sur votre projet de construction ?

L’été a débuté et, avec lui, le début des congés pour bon nombre de Belges. Ces congés bien mérités, vous en rêviez et il se peut même que vous partiez en vacances. Les congés du bâtiment, eux aussi, débutent en juillet. Une période de 3 semaines durant laquelle les travaux marquent une pause, ce qui peut avoir un impact sur votre projet. Dans cet article, nous vous expliquons l’impact que peuvent avoir les congés de la construction dans la réalisation de votre construction (clé sur porte).

Les Congés du bâtiment : 3 semaines en juillet et 2 semaines en décembre

La construction comme l’enseignement d’ailleurs sont des secteurs où les congés sont règlementés. Cela signifie que la Confédération de la Construction planifie les congés comme suit : 3 semaines en juillet et 2 semaines durant la période de Noël. Cependant, il n’est pas obligatoire pour un entrepreneur de respecter ces périodes de congés, il peut les modifier s’il le souhaite. Néanmoins, la plupart de ceux-ci suivent l’avis de la Confédération de la Construction. 

Cela est dû au fait que beaucoup de travaux sont réalisés sur mesure et parfois même en coordination entre plusieurs corps de métier. Un maçon qui doit couler une chape par exemple a besoin de la centrale à béton. Si celle-ci est en congé, il ne peut poursuivre son travail. Une entreprise de construction est toujours dépendante de ses fournisseurs, de ses sous-traitants, …. Et c’est pourquoi, une réglementation des congés est bénéfique pour tous. 

Les congés du bâtiment: suivi rigoureux mais différences régionales. 

Si les congés de la construction sont rigoureusement suivis, cela ne veut pas dire qu’ils sont les mêmes partout en Belgique. En effet, dans la plupart des régions, les congés de la construction débutent le 7 juillet (Anvers, Liège, Hainaut ….) ou le 14 juillet (Flandre orientale et occidentale, Limbourg, Namur,…). 

Deux exceptions dans ce planning: la région de Bruxelles-Hal-Vilvorde et le Brabant Wallon où les congés du bâtiment débutent le 30 juin et durent 4 semaines et pour Hamme et Lokeren où les congés débutent le 21 juillet. 

Les congés du bâtiment : un impact sur votre construction Blavier?

Oui, bien évidemment, les congés du bâtiment ont un impact sur votre projet. Afin de suivre efficacement l’ensemble de ses chantiers, Blavier adapte sa période de congés à celle du secteur et selon les régions donc si votre chantier se situe en Wallonie, votre conducteur est en congé du 7 juillet au 25 juillet inclus.

Il se peut que l’un ou l’autre corps de métier travaille durant cette période de congé mais cela est assez rare. Il faut également tenir compte du fait que ces trois semaines ne sont pas prises en compte dans le calcul des jours ouvrables nécessaires à la construction de votre maison et repris dans votre contrat Blavier. Mais soyez rassurés: c’est avec le sourire que votre conducteur reprendra le suivi et la coordination de votre chantier dès son retour de congé.