L’habitat groupé plébiscité par les jeunes

Les logements alternatifs ont une place importante sur le marché. C’est une des conclusions les plus marquantes de l’enquête sur les tendances de l’habitat réalisée par Maisons Blavier. Parmi les jeunes, 1 sur 5 opte pour des habitations communautaires et des habitats groupés, tandis que quasi la moitié de l’ancienne génération est davantage attirée par les duplex, les service-flats et les habitats kangourou. Mais qu’est-ce qu’un habitat groupé et quels sont ses avantages?

Habitat groupé: les chiffres

Le quatrième rapport de tendance commandé par Maisons Blavier est axé sur les jeunes et leurs souhaits en matière de logement. Et devinez quoi? Comme leurs parents, cette génération possède une brique dans le ventre même si elle envisage d’autres formes de logement. Les 25-34 ans plébiscitent habitat groupé qui leur permet de vivre dans leur propre maison, tout en partageant des installations avec leurs voisins ou d’autres personnes de leur quartier.

Résidence privée et installations communes

Un habitat groupé est composé de plusieurs résidences privées équipées de chambres, cuisine et salle de bains, et d’installations communes. Dans le bâtiment central, on peut trouver une cuisine avec grande salle à manger, mais aussi une buanderie, une salle de jeux, une salle de télévision ou un espace de travail commun. Les résidents du projet d’habitat groupé choisissent eux-mêmes comment arranger et utiliser l’espace. Les habitations groupées ont l’ambition de redonner un sentiment de communauté à l’intérieur de la ville en proposant une meilleure utilisation de l’espace, en créant des quartiers tranquilles, des aires de jeux sécurisées pour les enfants et des logements compacts.

Habitat groupé: vert et sans voitures

Dans un projet d’habitat groupé, les maisons sont situées le long d’un piétonnier ou d’une place. Elles sont bordées d’un espace vert interdit aux voitures. Un parking est prévu au-delà de cet espace. Idéalement, un habitat groupé est habité par un mélange de jeunes et de personnes âgées, de célibataires et de familles avec enfants. Ainsi, chacun peut donner un coup de main aux autres.

Habitat groupé et vie privée

Un habitat groupé ne ressemble en rien aux communautés d’antan. La vie privée est un aspect important de ce mode de vie. Etant donné que chacun dispose de son propre espace, le respect de la vie privée est garanti. En outre, l’habitat groupé est un concept intelligent. Vous ne devez plus acheter une multitude de choses dont vous ne vous servez que quelques fois par an : une tondeuse à gazon, une perceuse, une tente ou une voiture. Dans un habitat groupé, chaque habitant partage une partie de ses équipements avec ses voisins.