Limitez les frais de construction, en respectant votre budget

Le rêve de posséder sa propre maison importe toujours autant chez les Belges. Mais quant à savoir s’il faut plutôt construire ou acheter, les avis sont partagés. Selon notre rapport de tendances, il semble que la majorité des jeunes préfèrent acquérir et rénover une habitation existante. Pourtant, il est tout à fait possible de construire une belle maison économe en énergie avec un budget limité. Une habitation qui sera en outre parée pour l’avenir. Alors, construire ou rénover ? Voilà une question qui préoccupe de nombreux candidats à la construction. Votre choix dépend en grande partie de votre budget, d’où l’intérêt de vous faire une image globale de votre projet. L’investissement dans une nouvelle construction coute plus cher au départ – dans certains cas, la différence s’élève même à 20% – mais ce surcout ne pèse pas beaucoup face aux avantages d’une nouvelle construction.

Rénover étape par étape et répartir les frais ?

Le premier problème se situe dans les frais de rénovation. Dans une habitation récemment construite, ces frais se limitent généralement aux travaux de peinture, voire à la pose d’un nouveau sol. Dans le cas d’une ancienne maison, des défauts (cachés) peuvent apparaitre et demander des investissements conséquents. Ainsi, l’électricité et les sanitaires peuvent être désuets, ce qui augmente la probabilité de devoir remodeler entièrement les pièces. L’installation d’une nouvelle salle de bain ou cuisine coute rapidement plusieurs milliers d’euros, sans même parler de l’abattement et de l’édification des murs. Certaines familles se voient alors contraintes de répartir les frais de construction sur plusieurs années. C’est là que se situe la grande différence avec une nouvelle construction, dans laquelle vous ne devez plus rien faire pendant des années.

L’importance performances énergétiques

Le deuxième problème que présente une réhabilitation graduelle, c’est que vous courez le risque de devoir à nouveau tout rénover dans quelques années pour satisfaire aux normes d’énergie. De plus, de nombreuses familles se basent sur l’aspect émotionnel pour la rénovation de leur habitation : « ça doit être beau et convenir à nos gouts ». Les performances énergétiques sont alors perdues de vue, ce qui coute plus d’argent à terme. Si vous tenez à cet élément, mieux vaut construire une nouvelle habitation (ou acheter une nouvelle construction). L’optimisation de l’efficacité énergétique d’une ancienne demeure demande beaucoup de temps et d’argent, alors que le résultat est souvent loin d’être comparable à celui d’une nouvelle construction. Les maisons construites aujourd’hui comprennent un paquet d’isolation très performant et, moyennant un surcout limité, peuvent satisfaire aux normes énergétique strictes pour 2020.

Plutôt construire ou rénover ?

Conseils pour limiter votre budget

Il existe différentes façons de limiter les frais en construisant une maison. Ainsi, le choix d’un garage indépendant ou intégré influence votre budget, et une cave a un impact sur le cout final d’une habitation. Mais on trouve d’autres manières de tirer le maximum de votre budget.

Une première étape essentielle pour chaque projet est la préparation. Essayez de vous faire une bonne image des aspects suivants :

  • Quel type d’habitation vous souhaitez : grande maison et parcelle, plan…
  • Quelles techniques vous comptez utiliser : pompe à chaleur, panneaux solaires, chauffe-eau solaire…
  • vous allez construire : l’emplacement influence le cout total et la législation en matière d’urbanisme peut être contraignante.
  • Choix des matériaux : pierre naturelle ou carrelage en céramique, double ou triple vitrage, profilés en aluminium ou en bois…

De cette façon, vous avez un aperçu parfait sur tous les frais dès le départ. Vous évitez ainsi les mauvaises surprises et disposez d’un bon dossier dont vous pouvez éventuellement discuter avec des entrepreneurs et/ou des architectes. Essayez également de vous représenter le résultat final aussi fidèlement que possible – avec quelques exemples, si nécessaire – en envisageant tous les aspects imaginables. C’est la seule façon d’avoir une idée précise du prix total et de vous épargner de nombreuses contrariétés.

Comment construire de manière compacte ?Construire de manière compacte

La superficie de votre habitation constitue un critère primordial pour votre budget. Plus le nombre de mètres carrés est élevé, plus le cout total augmentera. Ce n’est donc pas vraiment une surprise si la superficie moyenne des nouvelles constructions (maisons et appartements) ne s’élève « qu’à » 96 m² nets en 2014, soit 10 m² de moins par rapport à 2012. On ne trouve pas de chiffres précis pour les maisons, mais selon une estimation, leur superficie brute moyenne varie entre 150 et 160 m² en 2014.

Deux éléments expliquent cette tendance : en construisant de manière compacte, vous ne devez plus investir dans un grand terrain à bâtir et vous bénéficiez d’une habitation plus écologique. Ne confondez toutefois pas ‘compact’ avec ‘petit’ : dans une maison compacte, il est possible de donner une impression d’espace, grâce à un agencement ingénieux de l’intérieur. La règle suivante s’applique dans la plupart des cas : plus la structure est simple, plus le prix de construction sera faible.

Un choix réfléchi des matériaux

Un deuxième élément influençant la facture finale est le choix des matériaux. Si vous optez pour une brique de façade chère, il ne vous restera sans doute pas beaucoup de budget pour investir dans les énergies renouvelables. Quant au revêtement de sol, on peut rapidement constater des différences de 10 à 20 euros par mètre carré, d’où un cout supplémentaire de 1.500 à 3.000 euros pour une maison typique. Commencez par un sol plus abordable qui durera quelques années et économisez entretemps pour le sol de vos rêves.

En matière de menuiserie intérieure aussi, les variations de prix sont considérables. Une porte standard en MDF coute environ 150 à 200 euros par pièce. Pour une porte laquée, comptez le double, et le prix d’une porte avec du verre trempé s’élève rapidement à 600 euros. Multipliez ce montant au nombre de portes dont vous avez besoin et vous pouvez déjà constater des différences de milliers d’euros. Pour une cuisine aussi, les variations de prix peuvent être importantes. Préférez-vous le sur-mesure et le design ou une cuisine standard ? Vous souhaitez utiliser quelques appareils high-tech et des matériaux onéreux ? Le plan de travail influence également le prix de cette pièce : un modèle en pierre du pays coute environ 125 euros par mètre courant, contre 275 euros pour le granit et même 350 euros pour du composite. Un plan de travail simple en inox ou bois ne vous coute ‘que’ 100 à 150 euros par mètre courant. Il en va de même pour la salle de bain. Pour une salle de bain classique, vous pouvez déjà prévoir 7.500 à 10.000 euros. Vous rêvez d’une baignoire design et de meubles hypermodernes ? Dans ce cas, ne vous étonnez pas de voir le prix doubler. Faites un choix raisonné en termes de matériaux et laissez-vous assister par un spécialiste en construction. Il peut vous donner des conseils, est au courant des prix moyens de tous les éléments et vous aide à faire des choix en connaissance de cause.

Dans notre cahier des charges, vous pouvez découvrir tous les aspects du système de construction et avez directement un aperçu global des différents matériaux.

Pensez à l’avenir

Construire en se tournant vers l’avenir, cela implique de prendre divers facteurs en considération. Ces dernières années, les normes énergétiques sont beaucoup plus strictes, et cela ne changera pas en 2020. Veillez donc à investir suffisamment dans des solutions éconergétiques. Quelques centimètres d’isolant en plus peuvent faire toute la différence sur votre consommation d’énergie, sans que votre budget n’en pâtisse trop. Pensez également à vos enfants et à vos vieux jours. Votre maison va-t-elle encore satisfaire aux normes lorsque vous aurez des enfants ? Qu’en est-il des escaliers lorsque vous serez plus âgé ? Là aussi, faites appel à un spécialiste : celui-ci sait parfaitement à quelles exigences doit répondre une maison familiale par catégorie d’âge.

Retroussez-vous les manches

Confier tous les travaux à un entrepreneur ou contribuer un peu soi-même : ce choix joue un rôle important dans le cout final. Un spécialiste coute plus cher, certes, mais le niveau de finitions est bien plus abouti. Le plâtrage demande ainsi une certaine habileté et il vaut mieux laisser les travaux d’électricité, de canalisations d’eau et de gaz à des professionnels. Quant aux travaux de préparation et de peinture, vous pouvez les effectuer vous-même.

Conseils pour limiter votre budget de construction

Le travail sur mesure

Entre une cuisine d’un showroom ou une entièrement fabriquée sur mesure, la différence de prix est énorme. Il s’agit d’une règle générale pour le sur-mesure. En optant pour des travaux standards, vous pouvez limiter votre budget.

Le cahier des charges et le métré

Le cahier des charges et le métré représentent un avantage important par rapport à la rénovation : vous savez parfaitement à l’avance à quoi vous en tenir, alors que des travaux de réhabilitation peuvent entrainer des frais imprévus. De plus, ces deux outils vous offrent la possibilité de comparer correctement les devis de plusieurs entrepreneurs et entreprises de construction. C’est la seule façon de faire les meilleurs choix pour votre budget. Il est recommandé de demander 3 à 5 devis et de les comparer sur base du prix et de la qualité. Faites attention aux frais inclus ou non et aux frais supplémentaires.

Construire clé-sur-porte

Qu’est-ce qui rend le clé-sur-porte si intéressant pour votre budget ? L’avantage majeur de cette méthode de construction, c’est que vous êtes entouré de professionnels du début à la fin. Votre conseiller en construction vous aide à concevoir votre maison, vous conseille sur le choix de matériaux et techniques et est résolument tourné vers l’avenir, tout en respectant votre budget. Il se charge aussi de vous assister dans toute la paperasserie administrative. Votre chef de chantier veille à ce que tous les travaux se passent comme prévu et est votre personne de contact unique pendant les travaux.

Lisez d’autres articles dans lesquels nous répondons à la question « combien coute ma maison ? »