Maisons Blavier ouvre à Erpe-Mere une maison témoin quasi neutre en énergie (QNE)

En construisant une maison témoin QNE, Maisons Blavier anticipe la norme QNE qui deviendra le standard pour la construction neuve en Flandre dès 2021. Mais au niveau architectural et de l’aménagement intérieur aussi, cette habitation de la région d’Alost répond totalement aux tendances actuelles et attentes des candidats bâtisseurs. Malgré une parcelle de taille assez réduite, un aménagement intérieur astucieux permet d’optimaliser l’espace habitable et le ressenti. Avec cette nouvelle maison témoin, dont les portes s’ouvriront au grand public durant ce week-end du 21 et du 22 octobre, Blavier veut poursuivre son extension en Flandre.

Vous souhaitez visiter cette maison? Retrouvez toutes les informations ici!

Le Belge a toujours une brique dans le ventre. Et pas n’importe laquelle : il rêve d’une habitation qui lui ressemble. Grâce à un concept clé sur porte dépassant les habitudes de cette méthode de construction, Maisons Blavier apporte une réponse qui rend ce rêve accessible.

Les maisons témoins ont un rôle important à jouer pour enthousiasmer les candidats bâtisseurs et leur apporter une image concrète de ce qui s’avère aujourd’hui faisable en matière d’architecture, de matériaux, de répartition des pièces et d’aménagement.

“Avec cette maison témoin, nous cherchons à inspirer les clients potentiels, mais sans aller trop loin, car nous voulons aussi leur laisser volontairement de la place pour leurs aspirations individuelles. Notre méthode ‘sur mesure’ doit donc permettre de donner un cachet spécifique à chaque demeure”, explique Annemie Vandevelde, Marketing Manager de Maisons Blavier.

Alors que l’architecture extérieure et l’aménagement intérieur d’un logement font souvent rêver les gens, Maisons Blavier rappelle aux candidats l’importance des techniques d’économie d’énergie. Car si elles ne sont pas toujours apparentes dans la maison témoin, elles n’en renforcent pas moins le confort de vie, et de façon considérable.

“La norme QNE ne deviendra réellement obligatoire que dans 4 ans. Pourtant, elle est déjà requise pour certains lotissements, voire par certaines institutions bancaires qui l’exigent pour accorder un emprunt hypothécaire. C’est pourquoi nous tenions à ce que notre nouvelle maison témoin d’Erpe-Mere soit déjà prête pour le futur, mais sans devoir investir dans des techniques spécifiques. Ainsi, nous pouvons d’ores et déjà montrer à tous les clients intéressés qu’il est possible de s’aligner sur la nouvelle norme avec des moyens budgétaires réduits”, poursuit Annemie Vandevelde.

Aménagement astucieux

Conséquences attendues des terrains à bâtir toujours plus rares – et plus chers : la tendance va aux d’habitations neuves plus petites. Mais pour ne rien perdre en espace habitable ni en confort de vie, une parcelle moins grande réclame d’autant plus un aménagement astucieux du logement.

“Avec l’interdiction prochaine de construction en Flandre (le fameux Betonstop), les grandes parcelles y deviennent encore plus rares. Pour donner une image réaliste de ce que cela impliquera dans la construction, nous avons volontairement décidé de bâtir à Erpe-Mere sur une parcelle plutôt réduite.

Mais grâce un astucieux aménagement intérieur, nous sommes parvenus à optimaliser l’espace utile et le ressenti”, conclut Annemie Vandevelde.

Un espace aussi pour le travail

En raison du trafic automobile intense pour rejoindre son travail, de plus en plus de gens sont incités à travailler régulièrement depuis leur domicile. Une tendance sur laquelle s’aligne cette nouvelle maison témoin, qui s’est dotée d’un bureau séparé, susceptible de servir à des fins professionnelles. Grâce à une entrée séparée sur le côté de l’habitation, le rez-de-chaussée peut être utilisé de façon totalement autonome.

L’architecture de la nouvelle maison témoin d’Erpe-Mere adopte le style cubique contemporain caractérisé par ses grandes baies vitrées.

Vous souhaitez visiter cette maison témoin?

Elle est ouverte les samedis et dimanches de 14h à 18h sans rendez-vous. Si vous souhaitez une visite durant la semaine, contactez votre conseiller en construction ou remplissez le formulaire ci-dessous.