Recouvrement de toiture : faites les bons choix !

Lorsque vous construisez une maison clé-sur-porte, il faut évidemment opérer certains choix. Parmi ceux-ci, la toiture occupe une place importante. Étant donné la variété de matériaux et de couleurs, cette décision est généralement difficile à prendre. C’est pourquoi nous avons rassemblé quelques conseils pratiques en vue de vous faciliter la tâche.

Attention aux prescriptions urbanistiques !

Avant de vous pencher sur toutes les alternatives possibles, il convient de vous tenir informé des prescriptions urbanistiques en vigueur dans la commune où vous comptez construire. Ainsi, une grande majorité des communes wallonnes impose une toiture principale composée de deux pans inclinés, alors qu’il est assez rare qu’elles autorisent la construction d’une toiture à quatre pans. Un maître d’ouvrage averti en vaut deux !

Les principaux types de toitures 

Les prouesses architecturales offrent de nombreuses possibilités, y compris en matière de toiture. Cependant, mieux vaut limiter votre choix aux types de toitures les plus courantes.

  • Le toit en bâtière : il s’agit du type de toiture le plus populaire et classique, qui se révèle assez abordable et qui offre un espace grenier non négligeable.
  • Le toit à croupe : ce type de toiture présente quatre surfaces, dont deux triangulaires. Il offre une bonne protection contre les rafales, mais un espace sous toiture assez limité.
  • Le toit à croupe faitière : il se différencie d’un toit en bâtière par ses deux pans inclinés sur les extrémités les plus courtes du bâtiment. Il s’adapte bien aux constructions classiques ou rustiques.
  • Le toit plat : son allure moderne contribue à son succès croissant. Toutefois, son isolation coûte généralement plus cher que celle d’un toit en pente.
  • Le toit en appentis : il convient parfaitement pour une construction contemporaine et est facile à mettre en œuvre. 

Les revêtements de toit les plus utilisés

Si l’administration communale n’impose pas de revêtement de toit particulier, libre à vous de faire votre choix parmi l’un des matériaux suivants :

  • Tuiles : sans doute le type de couverture le plus populaire en Belgique. On en trouve de tout type et couleur. Les tuiles en béton représentent l’alternative la moins coûteuse, alors que les tuiles plates et en terre cuite sont plus onéreuses.
  • Ardoises : également très prisées, les ardoises donnent un aspect lisse à la toiture. Leur fourniture et pose coûtent néanmoins plus cher que celles des tuiles classiques. 
  • Zinc : ce matériau convient mieux pour des constructions modernes.
  • Membrane d’étanchéité souple : il s’agit d’un recouvrement en roofing ou EPDM qui est utilisé pour la réalisation des toits plats.
  • Toiture verte : utilisée pour les toits plats, elle se décline en toiture végétalisée extensive ou intensive. Faites particulièrement attention à la capacité de charge du toit et à l’écoulement de l’eau. 

Quelle couleur pour votre recouvrement de toiture ?

Parmi les critères de sélection d’une toiture, sa couleur sera probablement source de nombreuses discussions. Quoi qu’il en soit, il convient de prendre en compte le type de façade pour choisir la couleur de votre recouvrement de toiture. Écartez donc les teintes qui dénotent complètement avec votre façade. De plus, il est recommandé d’accorder de l’importance au style des habitations voisines, notamment dans le cas d’une maison mitoyenne. 

Vous avez besoin de conseils pour choisir le recouvrement de toiture de votre nouvelle construction ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts pour obtenir tous les renseignements nécessaires !