Roland et Nadine nous font part de leur expérience de construction avec Maisons Blavier

Originaires de la région bruxelloise, Roland et Nadine ont habité durant 36 ans à Braine le Comte.  Après avoir vendu leur maison, ils ont voulu acheter, dans un premier temps, une nouvelle maison dans la région de Floreffe, région où habite également leur fille avec  son époux et leur petite-fille. Et c’est plutôt par hasard qu’ils ont eu leur premier contact avec Blavier.

Le premier contact

« Nous avons rencontré Felipe, un conseiller de chez Blavier. Il était vraiment nickel. Nous avons visité 2 maisons témoins en sa compagnie puis il nous a remis un devis… (C’est d’ailleurs grâce à lui que nous avons trouvé un endroit où loger durant les travaux de construction).

Lorsque nous avons trouvé le terrain, celui-ci appartenait à un autre constructeur mais nous voulions absolument construire avec Blavier. Nous avons donc été ravis d’apprendre que le terrain était libre de constructeur. 

Malheureusement, notre dossier a été transmis à un autre conseiller, et  à cause de cela, nous avons eu un retard de plus ou moins 3 mois avant le démarrage des travaux. De plus, nous avons eu 2 conducteurs de chantier ; le second, Maxime, a mieux suivi les travaux que le premier ». 

Les corps de métier et le conducteur

« Nous sommes très contents des équipes que nous avons eues : les maçons ont été extraordinaires, le carreleur, le plafonneur, le peintre… on a eu de bons contacts avec tout le monde… Idem avec notre second conducteur : à chaque fois que nous lui téléphonions, il répondait.

On ne peut néanmoins pas  affirmer que nous n’avons eu aucun souci mais lorsqu’on construit, il y a toujours quelque chose ; toutefois, tout a été résolu. En effet, lorsque nous constations un point qui ne nous convenait pas, nous téléphonions à notre conducteur et le lendemain ou dans la semaine, celui-ci était résolu. Nous n’avons jamais eu de problème grave, uniquement quelques petits points à rectifier ». 

« Notre peur de rencontrer des problèmes graves et des suppléments n’était pas justifiée »

« Pourtant, nous avons eu peur avant de débuter les travaux : nous entendions autour de nous qu’un grand nombre de personnes rencontraient des problèmes durant leur construction voir même des arrêts de travaux prolongés… Il s’agissait probablement d’on-dit… nous n’avons jamais pu vérifier ces dires. 

Et puis, on entend beaucoup parler de suppléments lorsqu’on fait appel à un clé sur porte ce qui fait peur également ! Les seuls suppléments que nous avons eus sont ceux des fondations mais nous nous y attendions. Nous n’avons pas eu de supplément pour les matériaux, notre conseiller avait déjà prévu un carrelage plus cher que la base et, pour le reste, nous avons choisi tous les matériaux de base car il s’agit déjà de matériaux de bonne qualité ! »

« On tente de pousser nos connaissances à choisir Blavier »

Lorsqu’on leur demande s’ils n’ont jamais regretté leur choix, Madame répond que « oui, lorsque nous avions deux loyer à payer durant la construction, cela ne fut pas évident et même si nous sommes contents maintenant, ça a été une période plus difficile.

Au départ,  notre conducteur nous avait annoncé que nous ne pourrions entrer dans notre maison qu’en janvier 2015 et pour nous, c’était long ! Mais heureusement, l’hiver a été très doux et les maçons ont travaillé durant les congés du bâtiment ainsi que les samedis… En définitive, nous avons pu emménager début novembre 2014 !

Cela ne vous étonnera donc pas que l’on conseille Blavier à nos connaissances. On tente même de les pousser vers Blavier lorsqu’on entend qu’ils ont un projet de construction ».