Système de ventilation D, nuisible pour la santé ?

Plusieurs articles de presse sont parus ces derniers mois soulignant des problèmes de santé générés par le système de ventilation de type D. Ce système, est-il vraiment nuisible pour la santé ou les réactions sont-elles exagérées?

Qu’est-ce une ventilation de type D?

Tout d’abord, une petite explication sur les systèmes de ventilation mécaniquement contrôlée (VMC) de type C (ou VMC simple flux) et D (ou VMC double flux).

La VMC de type C se base sur la circulation naturelle de l’air entrant (souvent par des grilles de transfert au-dessus des fenêtres) et l’extraction de l’air vicié par la VMC. Il existe des systèmes autorégulant, laissant enter l’air froid uniquement en cas de besoin, mais aussi des systèmes travaillant à partir de capteurs pour garantir un fonctionnement optimal.

La VMC de type D se base sur le principe d’un contrôle mécanique de l’entrée et de la sortie d’air. En d’autres mots, l’air vicié (et chaud) va, en sortant de l’habitation, passer par un échangeur de chaleur, permettant de réchauffer l’air entrant (et froid). Il est ainsi possible de récupérer une grande partie de la chaleur de l’air sortant, tout en chauffant l’air entrant.

Quelles sont les avantages des systèmes?

La réponse est facile. Le système de ventilation D est équipé d’un échangeur de chaleur. L’air froid ne peut plus entrer dans la maison. Il faut moins chauffer l’intérieur, ce qui assure une importante réduction de la consommation d’énergie et préserve un bon coefficient énergétique à l’habitation. L’inconvénient du système de ventilation mécanique contrôlée est qu’il nécessite un entretien régulier : dépoussiérer et laver les grilles d’entrée d’air frais, les bouches d’extraction et filtres.

Le système C est beaucoup plus facile à entretenir et plus simple à régler. Néanmoins, l’air qui rentre dans le bâtiment est de l’air froid en hiver, non préchauffé par l’air sortant, ce qui engendre une consommation énergétique supplémentaire en chauffage.

 

Quels sont les raisons de mise en cause des systèmes D? 

La VMC D (ou double flux) ne présente aucun risque en elle-même, le danger consiste dans la manière de l’utiliser. Un bon entretien est un atout mais, si le système n’est pas utilisé comme il se doit, les tuyaux et filtres risquent d’être infectés de bactéries qui risquent d’engendrer une propagation de microbes dans l’air frais circulant dans l’habitation.

Opter pour un système C ou D? 

Chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Le choix dépendra de vos attentes vis-à-vis de votre habitation. D’un point de vue du consommateur, un système C (ou C+) est un choix plus économique à l’installation. Le système D, quant à lui, est un meilleur choix d’un point de vue énergétique, bien que plus cher à l’achat.

Cependant le marché évolue très rapidement en matière d’économie d’énergie… Nous vous tiendrons informés des innovations via notre newsletter.