Un toit au-dessus de votre tête ? Faites le bon choix parmi les types de toitures !

Les toitures se déclinent en une variété de formes et matériaux. Leur choix est souvent personnel. Pourtant, il faut prendre certains éléments en considération. Ainsi, un toit plat coute généralement plus cher qu’un toit en pente et est moins facile à isoler. Quel que soit votre choix, veillez à y réfléchir mûrement.

Vous n’y accordez peut-être pas beaucoup d’importance, mais l’architecture de votre toit influence la performance énergétique de votre habitation. La forme, ainsi que le revêtement et le matériau d’isolation utilisés peuvent avoir un impact positif ou négatif sur le niveau E de votre nouvelle construction.

Retrouvez un récapitulatif des types de toitures et matériaux de revêtement les plus prisés.

Types de toitures populaires

 

1. Le toit en bâtière : classique et abordable

Le toit en bâtière constitue sans doute le choix de toiture le plus populaire et le plus classique. Ce type de toît est idéal pour des batiments classiques et modernes. De plus, il s’agit d’un toit très abordable et ayant l’avantage d’offrir un espace supplémentaire « sous-toiture ».

2. Le toit en appentis : pour une habitation moderne

Ce toit se distingue par son allure très épurée et fait partie d’un des type de toît les plus simple. Son allure moderne est idéale pour une construction contemporaine, mais la réalisation de ce type de toit n’est cependant pas toujours permis.

3. Le toit à croupe faîtière

Le toit à croupe faîtière est un toit en bâtière avec deux pans inclinés sur les extrémités les plus courtes du batiment. La pente des croupes faîtières est souvent plus abrupte que celle des pans plus grands. Ce type de toiture convient plutôt pour des constructions classiques ou rustiques.

4. Le toit à croupe

Ce type de toit comporte quatre surfaces et est une variante du toit à pignon; deux de ses extrémité étant triangulaires. Ce type de toiture, par sa forme aerodynamique, offre la meilleure protection contre les rafales. Si dans la position de montage les quatre surfaces de toit sont triangulaires, on parle alors d’un toit en pyramide ou tente. Dans ce type de toits il y a généralement beaucoup moins d’espace de grenier utilisable qu’avec un toit à pignon traditionnel.

5. Le toit plat

Ce type de toiture connait un succès croissant depuis dix ans. Le toit plat donne une allure moderne à une habitation. Veillez à respecter un degré d’inclinaison d’au moins 2% pour assurer un écoulement de l’eau optimal. L’isolation d’un toit plat coute généralement plus cher que celle d’un toit en pente.

Les sortes de revêtements de toit les plus utilisées

  • Tuiles: les tuiles constituent le type de couverture le plus populaire. Il en existe plusieurs types et de différentes couleurs. Les tuiles en béton sont les moins chères tandis que les tuiles plates et les tuiles en terre cuite sont plus onéreuses.
  • Ardoises: ce type de couverture est également très utilisé. Les ardoises donnent un aspect lisse à la toiture. Elles sont aussi plus chères que les tuiles classiques tant au niveau de la fourniture que de la pose de celles-ci. 
  • Zinc: les toitures en zinc sont généralement mises en œuvre sur des constructions modernes.
  • Panneaux en tôles: il s’agit de panneaux imitant la tuile. Ils sont utilisés principalement pour la couverture d’abris de jardin.
  • Membrane d’étanchéité souple: il s’agit d’un recouvrement en roofing ou EPDM qui est utilisé pour la réalisation des toits plats.
  • Toiture verte: elle est utilisée pour les toits plats. Il en existe plusieurs types : soit constituées de plantes rases à développement réduit (entretien limité), soit constituées d’un tapis végétal de plusieurs sortes de plantes vivaces, etc. Une attention toute particulière est exigée pour l’écoulement de l’eau. Tenez également compte de la capacité de charge du toit.