Une nouvelle construction, toujours un investissement astucieux ?

Vous avez enfin décidé de franchir le pas et de devenir propriétaire ? Très bonne initiative ! Il est alors assez probable que vous hésitiez entre deux options : la construction d’une maison ou l’achat d’un bien immobilier existant. L’article suivant pourrait vous aider à faire votre choix.

Une maison qui correspond à vos goûts

En construisant votre maison, vous pouvez décider dès le départ du style que vous souhaitez lui donner. Inutile donc de visiter des dizaines de logements avant de trouver la perle rare. Avec votre architecte, vous êtes également maître de la disposition des pièces et de l’intégration de certains éléments, tels qu’un garage attenant ou isolé. Vous ne jouissez pas d’une telle liberté de choix dans le cas d’une maison existante.

Plus de travaux à prévoir… avant un bon moment !

L’achat d’une maison existante implique bien souvent des travaux de rénovation. Vous pouvez bénéficier de primes régionales, certes, mais leur nombre s’est considérablement réduit en Wallonie depuis le 1er avril 2015. Sans oublier qu’elles sont plafonnées… L’évaluation des frais à prévoir pour une rénovation importante peut dès lors vite se transformer en véritable casse-tête !

En faisant appel à une entreprise de clé-sur-porte fiable, vous connaissez à l’avance le montant de votre facture pour la construction de votre habitation. Et si vous le comparez à celui d’une maison existante de même superficie et style – en ajoutant bien entendu les frais de rénovation –, il y a fort à parier que la différence ne sera pas si frappante. Et ceci, pour un résultat nettement à l’avantage de la nouvelle construction, en particulier en ce qui concerne la performance énergétique.

Des factures d’énergie allégées

La performance énergétique, parlons-en. Il est évident que le niveau d’isolation d’une maison joue un rôle capital sur votre facture finale. Surtout lorsque l’on sait que les frais de chauffage représentent plus de 70% de celle-ci. Pour vous aider à évaluer l’impact de l’isolation, voici un comparatif entre trois habitations de 150 m² :

  • La consommation d’une vieille maison non isolée atteint facilement 500 kWh par m² et par an. Cela représente donc une consommation annuelle totale de 100.000 kWh, soit un montant annuel variant entre 4.000 et 4.500 euros – en fonction du fournisseur – pour votre facture énergétique.

  • Dans le cas d’une habitation isolée consommant 300 kWh par m² et par an, le montant de la facture de gaz se situe autour de 2.500 euros par an.

  • Avec une nouvelle construction consommant 50 kWh par m² et par an, vous payez environ 500 euros en gaz par an.

D’un point de vue esthétique comme pratique, une nouvelle construction reste plus que jamais un investissement intéressant à long terme. Vous souhaitez obtenir plus de renseignements ? N’hésitez pas à nous contacter !